Sévère critique de l’Ayatollah Makarem Shirazi contre l’indifférence du monde de l’Islam contre les crimes perpétrés contre les Musulman du Myanmar
صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Cours supérieur

Sévère critique de l’Ayatollah Makarem Shirazi contre l’indifférence du monde de l’Islam contre les crimes perpétrés contre les Musulman du Myanmar

Les pays islamiques ne doivent-ils pas crier et dénoncer cela ? L’organisation soi-disant de la Conférence islamique ne doit-elle pas convoquer une assise extraordinaire et penser aux opprimés ?

makarem news

Au début de son cours dans la mosquée A’zam à Qom l’Ayatollah Makarim Shirazi a condamné les crimes atroces et le génocide sur les Musulmans : « Le Myanmar qui avant portait le nom Birmanie est un pays de l’Asie du Sud-est avec quelques millions de musulmans. Les Bouddhistes ont décidé massacré tous les Musulmans. Chaque jour nous constatons une autre facette de leurs exactions les plus atroces. J’ai même entendu que les Talibans aussi l’ont condamné ».

Son éminence a critiqué le silence du monde et de la communauté islamique face à ces horribles crimes : « Les pays islamiques ne doivent-ils pas crier et dénoncer cela ? L’Organisation soi-disant de la Conférence islamique ne doit-elle pas convoquer une assise extraordinaire et penser aux opprimés ? »

Il poursuit : « Pourquoi Le Conseil de sécurité, qui réagirait si seulement un fauve rôdait en Israël, est resté silencieux ici ? On dirait que la dignité islamique n’est pas considérée. On ne peut s’attendre à grande chose de la part du Conseil de sécurité. Mais les Musulmans doivent accomplir leur devoir ».

L’Ayatollah Makarim Shirazi a proposé aux ministres des affaires étrangères des pays islamiques d’organiser une réu n i o n pour résoudre ce problème. Quand ils verront que les ministres des affaires étrangères de 60 pays se sont réunis pour discuter sur le problème ils vont tenir cela en compte et verront que leur partie est fort et pourront donc décider. Qu’est-ce qui empêcherait l’Iran de faire les premier pas ? ».

Il souligne : «Pour préserver son image le Conseil de sécurité fera peut-être quelque chose. Il faut sérieusement aborder ce genre de cas et dénoncer en criant haut et en se dressant contre ce genre de crimes atroces. La grande partie des Musulmans du Myanmar sont des Sunnites et nous les défendons de la même façon que nous aurions agi s’il s’agissait des Chiites. C’est la preuve que nous ne faisons aucune différence sur la question ».

Son éminence a réservé une autre partie de son discours sur Ghadir en insistant que cet événement doit sortir de cet état injuste dans lequel il est maintenu. La fête, la joie, les festivités et les visites sont certes biens et doivent être organisés. Mais, tous les jeunes Chiites doivent s’intéresser au contenu de Ghadir. La tradition a été largement rapportée et le contenu est évident, tout comme le texte sacré ».

Il ajoute : « Sans porter atteinte aux valeurs sacrées des autres et animer la discorde nous devons soutenir notre doctrine et commémorer Ghadir avec plus d’honneur. Une grande marche est prévue dans l’après-midi du jour de Ghadir du Haram jusqu’à Jamkaran et j’ai promis y participer un peu dans la mesure de mes capacités

06/09/2017


Date de diffusion: « 2017/9/7 »

Similaires

Message du Grand Ayatollah Makarem Shirazi lors du congès d’étude des recherches sur le chiisme (mille ans d’école chiite, Allemagne-Berlin)

Sévère critique de l’Ayatollah Makarem Shirazi contre l’indifférence du monde de l’Islam contre les crimes perpétrés contre les Musulman du Myanmar

Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 702