Traces et secrets de la mission prophétique
صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Note du jour

Traces et secrets de la mission prophétique

Besoin d’enseignement/Besoin d’un dirigeant sur le plan social et sur le plan moral/Besoin de la présence des prophètes sur le plan de l’élaboration des lois/L’envoi du messager de l’islam : grand évènement dans le destin de l’orientation de l’humanité/L’orientation à travers l’envoi du grand prophète (ç) de l’islam selon le Saint Coran/L’envoi du prophète (ç) et l’orientation de l’humanité dans la parole de l’imam Ali (a.s)/La mission prophétique, désignation du messager de la vérité et destruction des idoles/Exécution de la justice et rejet de la discrimination raciale à travers l’envoi du prophète (ç).

makarem news

Dieu a envoyé les prophètes pour guider les hommes et leur permettre d’atteindre la perfection et le bonheur éternel convenable [1]. Des prophètes de notre espèce (et non des anges)[2] afin d’être des éducateurs et pour que les sujets à éduquer aient une certaine ressemblance avec les éducateurs dans la vie. [3] Car les anges peuvent seulement apporter des rappels et exposer les choses qui ne sont pas claires pour l’esprit des hommes. Jamais il ne peut intervenir dans le domaine de leurs instincts et désirs. Car, ils (les anges) sont complètement incapables de les contrôler et de les orienter. [4]
Si les messagers n’avaient pas été envoyés, l’objectif de la création de l’homme ne se serait pas concrétisé, les hommes seraient noyés dans l’égarement et se seraient une sorte d’échec dans la définition du but «Il a envoyé des prophètes en tant que annonciateurs et avertisseurs afin que les gens n’aient aucune raison contre Dieu (pour qu’ils montrent la voie du bonheur à tout le monde et accomplissent la preuve). Dieu est puissant et sage » [5],[6]
Ainsi, parmi les prophètes, il existe cinq qui sont très illustres qu’on appelle « Oul-ul-Azm » c’est-à-dire les prophètes détenteurs de législation, des livres célestes et de nouvelles lignes de conduite religieuse. Le premier est Nouh (as), ensuite Ibrahim (as), ensuite Moussa (as), puis Issah (as) et enfin Mohammad (ç). [7].
Importance et nécessité de l’envoi des prophètes
Bien évidemment, il faut examiner avec beaucoup d’attention les preuves de l’envoi des prophètes par Dieu, des preuves qu’on peut résumer en trois [8] :
a- Le besoin d’enseignement
Pour atteindre le but de la création (éducation, accomplissement de l’homme dans différents aspects), il faut un enseignement accompli, digne et dépourvu de toute erreur et impliqué dans les réalités de la vie. On ne peut réaliser cet élément important qu’à travers la révélation et l’enseignement des prophètes divins qui sont directement en contact avec la source de la création de l’univers. Oui! Ce n’est qu’à travers l’enseignement des prophètes de Dieu qu’on peut d’un côté combler le déficit de nos connaissances et de l’autre côté s’édifier et rectifier nos erreurs. Et la certitude sur la conformité de nos connaissances se dégage des éléments sur lesquels ces envoyés insistent. [9]
b- Besoin d’un leader sur le plan social et moral [10]
Pour une éducation morale, nous avons besoin d’un enseignant, nous avons besoin d’un modèle qui doit être un exemple aussi bien sur la parole qu’au niveau de l’acte [11].
Ici, en matière d’éducation, on doit mettre en évidence le côté pratique en prêchant. Par la pratique, le maître agit sur l’âme de ceux qui bénéficient de ses enseignements pour ainsi arriver à équilibrer et gérer leurs instincts. [12]
En plus d’être parfait, le modèle doit également jouir de la confiance et de l’intérêt afin que les gens qu’il veut éduquer soient rapidement affectés par ses enseignements. Et cela n’est possible que s’il vient d’une base très sûre garantissant le caractère parfait de cet enseignant sur tous les points. [13]
Existe-t-il quelqu’un d’autre en dehors d’un prophète infaillible désigné par le Dieu qui a créé tout l’univers en tant que maître et guide ? Un être bien éduqué, immunisé de tout péché, d’égarement et de dérapage ? [14]
c- Besoin de la présence des prophètes sur le plan de l’élaboration des lois [15]
La nécessité de l’émergence d’une société et les devoirs mutuels des membres explique la nécessité des lois. Raison pour laquelle il faut une source qui définit les limites, les devoirs et les droits des individus.
Une référence qui ne doit avoir aucun intérêt lorsqu’il définit les devoirs des personnes, une référence qui n’a pas doit à  l’erreurs ou chercher à préserver les classes sociales les plus nantis au détriment des faibles.
Entre autres qualités d’un bon législateur, il y a la parfaite connaissance de l’homme, le pouvoir de faire épanouir toutes ses compétences et potentialités, l’aptitude à prévoir les évènements et les réactions nécessaires, éviter la quête des profits personnels ou tribaux, maitriser tous les éléments contribuant au progrès ou engendre la chute de l’homme, jouir d’une immunité élevée face à l’erreur, ne pas paniquer face aux crises et en même temps avoir un degré élevé de clémence et d’affection. [16] Avec toute cette des c r i p tion, il n’y a que Dieu et celui qui reçoit sa révélation qui peuvent être de bons législateurs. [17]
Ainsi, Dieu qui a créé les hommes pour suivre la voie de la perfection doit désigner des guides qui maitrisent bien les lois célestes et du moment où les gens réalisent que la loi est une loi venant de Dieu, ils auront plus confiance et l’appliqueront convenablement. En d’autres termes, cette connaissance garantit la valeureuse application des lois. [18]
L’envoi du prophète de l’islam, le plus grand évènement dans l’histoire de l’orientation de l’humanité
Orienter les sociétés est le but de l’envoi des prophètes et des messagers [19]. Ainsi, ils viennent informer les gens, les avertir, éclaircir la vérité dans leurs croyances et leurs actes et les guide ainsi [20]
Alors, le but de l’envoi du prophète (ç) de l’islam est de guider tous les hommes (à tous les temps et tout lieu jusqu’à la fin du monde) [21]
Cette mission se réalise sous deux aspects :
1- Guider les gens en leur montrant la voie (indiquer le chemin) c’est-à-dire ce qui relève de la mission de chacun des prophètes de Dieu.
2 – Les faire parvenir à leur but (le conduire à destination) [22]
Guider à travers la désignation du grand prophète (ç) de l’islam selon le Saint Coran
Dieu, dans le Saint Coran, fait une comparaison entre la désignation du prophète (ç) et l’opposition des hommes forts arabes et il expose le soulèvement de Moussa ibn Imrane (as) contre Pharaon. En effet, il écrit :
« Nous avons envoyé vers vous le prophète comme preuve sur vous de la même manière que nous avons envoyé un messager vers Pharaon » [23],[24]
Son but c’est de vous guider et veiller sur vos actes de la même manière que le prophète Moussa ibn Imrane (as) était chargé de guider Pharaon et ses gens en veillant sur leurs actes ; [25]
e- L’envoi du prophète (ç) de l’islam et l’orientation de l’humanité dans la parole de l’imam Ali (as)
Pour comprendre cette question, nous devons méditer sur une parole de l’imam Ali (as) qui a vécu à la fois l’époque de l’islam et l’époque du paganisme. Décrivant l’époque avant l’islam et l’effet de l’envoi du prophète (ç) de l’islam dans l’orientation des sociétés humaines, l’imam Ali (as) dit : «Dieu l’a envoyé à une époque où un bout de temps était passé par rapport à la mission des précédents prophètes et les sociétés étaient plongées dans un profond sommeil. Le désordre et les troubles avaient couvert le monde et les mauvais comportements s’étaient répandus au sein des populations. Le feu de la guerre brûlait. Le monde était devenu une scène sans foi ni loi où régnait la fourberie, ceci au moment où les feuilles de l’arbre de la vie avaient jaunies et on n’espérait plus aux fruits de la vie et l’eau de la vie humaine s’était enfoncée dans la terre et les signes de la guidance s’étaient détériorés. Les drapeaux de l’anéantissement et du malheur flottaient partout, le monde avait une répugnante apparence et regardait ses gens avec des yeux larmoyants. Il s’érigeait devant ceux qui le recherchaient avec une physionomie froissée, les fruits de l’arbre de cette époque étaient le désordre et sentait le cadavre. De l’intérieur, elle suscitait la terreur et la frayeur et de l’extérieur le règne de l’épée » [26],[27]
Dans un autre discours de l’imam Ali (as), nous lisons :
« Dieu a envoyé Mohammad afin qu’il avertisse les gens, protège ses signes, pendant que vous le peuple arabe pratiquiez le pire de culte et viviez dans la pire des régions parmi les rochers violents, les serpents sourds dépourvus du moindre sens de l’ouïe (le plus dangereux des serpents). Vous buviez l’eau souillée, vous mangiez des nourritures répugnantes, vous vous entretuiez mutuellement et vous rompiez les liens de famille, vous tuiez de vos propres mains vos enfants ou vous les enterriez. Les idoles étaient érigées au sein de votre société et les péchés couvraient tout votre être [28],[29]
Envoi du prophète (ç) désignation du prophète de la vérité et destruction des idoles
Sans aucun doute, la victoire de la vérité sur le faux et la mise en évidence de la voie du bonheur fait partie des programmes de l’envoi du prophète (ç) de l’islam [30] Raison pour laquelle les moyens du bonheur des hommes s’obtiennent à travers l’envoi du noble prophète (ç) et de sa doctrine pure. La seule chose qui reste de notre part c’est suivre la voie qui est quelque chose de facile si on se fie à Dieu, si on suit les consignes et si on demande à être guidé [31]
C’est ce qui fait partie des buts les plus importants de l’envoi des prophètes comme le témoigne le saint Coran :
« Nous avons envoyé nos prophètes avec des preuves évidentes et nous avons fait descendre sur eux le livre céleste et la balance (connaitre la vérité, le faux et les lois justes), pour que les gens établissent la vérité » [32],[33]
Ainsi, l’envoi du prophète (ç) de l’islam représente également une très grande grâce divine et aussi un cas palpable de l’expression de sa miséricorde infinie, car des centaines de millions des êtres humains sur terre ont trouvé la voie de la vérité grâce à ses enseignements. [34]
C’est ainsi que le Saint Coran s’adresse à son prophète (ç) : «Dis : «Je détiens une preuve évidente de la part de mon Seigneur, mais vous la rejetez. Je ne détiens pas ce pour quoi vous précipitez la colère divine, le commandement revient à Dieu qui a séparé la vérité du faux et il est le meilleur des séparateurs (entre la vérité et le faux) » [35],[36]
Dieu dans le Saint Coran console ainsi son messager et les croyants pour qu’ils ne s’imaginent pas qu’ils sont seuls dans la lutte entre la vérité et le faux [37] et [38]
L’imam Ali (as) souligne également que l’envoi du prophète (ç) de l’islam repose sur la domination de la vérité et la disparition du faux. Et si on peut résumer, qu’il comprenne que l’islam est la seule religion et refuser d’y croire engendre le malheur ici-bas et dans l’au-delà. [39]
Exécuter la justice et rejeter la discrimination raciale à travers la mission du noble prophète (ç)
La justice sociale fait partie des éléments importants dans l’envoi des prophètes [40]. En fait, ce sont des préliminaires pour suivre la voie, la perfection spirituelle et le rapprochement vers Dieu. [41]
Ainsi, le Coran présente la justice comme (le but final de l’envoi des prophètes). [42] Il dit : « nous avons envoyé les prophètes avec les preuves évidentes et nous les avons accompagnés des livres célestes et la loi afin que les gens fassent régner la justice » [43]
Ainsi, l’instauration de la justice demeure le but fondamental des prophètes sur le plan social [44]
C’est ainsi que le noble messager (ç) présente le critère de prééminences des gens au début de sa mission :
« Point de supériorité d’un arabe sur un non arabe encore moins d’un non arabe sur un arabe, point de supériorité d’un blanc sur un noir et non plus d’un noir sur un blanc si ce n’est sur la base de la piété. [45],[46]
C’est exactement ce à quoi aspire l’humanité aujourd’hui, à savoir l’égalité de tous les peuples. Mais, ils n’arrivent pas à l’appliquer, or l’islam a résolu ce problème il y a de cela 1400 et elle a déclaré à haute et intelligible voix : « Ô peuple ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, nous vous avons repartis en différentes tribus et peuples afin que vous vous entre -connaissiez et le plus noble d’entre vous auprès de Dieu est celui qui est le plus pieux et craintif » [47],[48]
Conclusion :
Parvenu au terme de notre analyse, il faut dire que tous les gens aujourd’hui doivent suivre les recommandations du prophète (ç) afin d’éviter les crises e maintenir l’ordre et c’est ainsi que l’islam et la communauté islamique demeureront renforcées.

 


Date de diffusion: « 2017/4/24 »

Similaires

Aperçu de la vie intellectuelle de l’imam Ridhâ (a.s) par son éminence le grand Ayatollah Makarem Shirazi

Le programme de réponse en ligne aux questions islamiques pratiques et idéologiques du mois béni de Ramadan

La place et la personnalité d’Abou Talib

Traces et secrets de la mission prophétique

L’art de « maîtriser la colère» dans la conduite morale de l'Imam Kâzim (a.s)

Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 652